L'estime de soi: pourquoi et comment pour mon enfant?

22/04/2020

L'estime de soi est la valeur que l'on s'accorde à nous même. Elle reposerait sur trois piliers : l'amour de soi « je suis aimable », la vision de soi « je suis valable » et la confiance en soi « je suis capable ». Elle se construit dès la naissance et tout au long de la vie.

Aujourd'hui, il est difficile de s'estimer. Le monde actuel est sans cesse dans la performance, intellectuelle ou physique. Il faut être le meilleur, le plus autonome, le plus sociable, le plus beau, le plus riche, le plus décisionnaire, le plus amoureux, etc. Cette course à la performance empêche ou détruit l'estime que l'on peut avoir de nous même.

S'aimer, c'est aimer ses qualités et ses défauts, ses réussites et ses échecs. Pour aider votre enfant à s'aimer, intéressez-vous à ce qu'il fait, encouragez-le, même dans l'échec et éviter toute comparaison. Offrez-lui du temps avec vous, chaque jour, où il choisi ce qu'il a envie de faire avec vous : jouer, discuter, câliner. De cette façon, votre enfant apprendra à s'aimer et que vous l'aimez pour ce qu'il est et non pas pour ce que vous voudriez qu'il soit.

Avoir une vision positive de soi ne se résume pas à tout réussir. C'est plutôt considérer que ce que nous faisons, ce que nous pensons, ce que nous sommes est utile, entendable et discutable, valable. Pour accompagner votre enfant sur ce chemin vous pouvez l'aidez à mieux se connaître en favorisant l'expression de ses sentiments et de ses émotions, valoriser ses idées. Offrez-lui du temps pour lui, avec lui-même en jeu libre, des temps d'ennui pour lui permettre de développer sa créativité. Dès le plus jeune âge, il est également important de laisser les enfants s'affirmer en cas de conflit, pour un jouet par exemple, et de ne pas intervenir tout de suite en tant qu'adulte.

Avoir confiance en soi c'est être conscient de ses capacités et avoir envie d'en découvrir plus. Votre enfant sera ravi d'avoir des responsabilités adaptées à ses capacités, et pas à son âge car chaque enfant avance à son rythme et développe ses propres capacités. Vous pouvez également l'encourager à faire des choix. Il est également primordial de supprimer la surprotection, ou l'hyperprotection, en commençant pas remplacer les « tu vas.. » par « tu risques... » ou par votre ressenti « j'ai peur que si tu fais ça... ». Votre enfant aura alors le choix d'expérimenter ou non en sachant qu'il peut y avoir, selon vous, une conséquence négative.

Comme je l'ai mentionné au début de cet article, l'estime de soi se construit tout au long de la vie. Il est possible de la renforcer chaque jour. Si votre enfant est autonome, qu'il a confiance en l'adulte, qu'il veut faire de nouvelles expériences, qu'il sait s'affirmer et régler de manière adaptée ses conflits avec les autres, il est sur le chemin d'une bonne estime de lui-même. Finalement, tout ce que vous avez à faire pour l'aidez et l'accompagnez au mieux, c'est d'être son soutien, admiratif et aimant tout simplement.

Vous pouvez retrouver mon outil « La route de l'estime de soi » sur le site internet dans la rubrique mémo, la page Facebook et le compte Instagram en accès libre et gratuit. Je serais heureuse de lire vos avis sur cet outil !

Amélie MAINGUY, Consultante en communication positive et bienveillante, le 22 avril 2020.