Webnode

Être parent c'est aussi...

25/08/2021

J'écris cet article aujourd'hui parce que j'avais un besoin de légèreté. Oui tu es un bon parent même quand tu as envie de répondre "dans ton c.." à ton enfant et même quand tu réponds "pas maintenant" ou "tu me fatigues". Parce que oui, avoir des enfants, ce n'est pas tous les jours facile ! Que tu en aies un, deux ou sept, tu as le droit d'être fatigué(e), irritable, blasé(e), de te sentir nul(le), de ne pas avoir envie de parler, etc.

Oui c'est normal d'hurler à travers la maison pour que ton enfant vienne mettre ses chaussures sinon le portail de l'école sera fermé à votre arrivée. Oui, il est normal d'avoir déjà ressentie cette sensation extrêmement envahissante de secouer bébé parce qu'il pleure depuis 3h ou une sensation semblable qui n'est pas plus réjouissante. Oui il est normal que tes cheveux soient à peine coiffés, que ta barbe soit mal taillée et que ton pull préféré soit à peine sec ou que ta chemise soit à peine repassée lorsque tu déposes ton enfant à l'école, chez la nourrice, au périscolaire. Et oui un jambon pâtes en repas du soir c'est cool, même le samedi. Oui hier tu lui avais promis d'aller à la piscine et le lendemain mais finalement en te levant ce matin tu as la flemme. Oui, sa chambre ressemble plus à un énorme vide grenier avec un petit chemin pour atteindre le lit et l'armoire à vêtements qu'à une chambre. Oui tu as le droit de ressentir un sentiment de liberté lorsque tu déposes ton enfant chez son deuxième parent ou ses grands-parents, et que tu pars faire la fête avec tes amis. Oui, le dimanche peut commencer à 15h par un brunch en famille et se faire en pyjama.

Non, il n'existe pas de parents parfaits, malgré ce que tu peux voir sur les réseaux sociaux ou sur la couverture des magazines de la salle d'attente de votre médecin. Non, il n'existe pas de parents qui ne se mettent jamais en colère. Non tu n'as pas vu la tâche sur son tee-shirt et il est parti à l'école comme ça, c'est trop tard. Non ce n'est pas possible d'être toujours en forme. Non tu n'es pas toujours disponible pour un câlin ou une histoire et alors surtout jouer à la dinette maintenant ça ne t'enchante pas du tout ! Non tu n'es pas fou ou folle d'avoir puni ton enfant dans sa chambre en claquant la porte et même si la fessée est discutable, elle t'a démangée le bout des doigts.

Rassure-toi, tu es un parent normal ! Avant d'être un parent, tu es un être humain avec un caractère, des humeurs, des émotions. Un jour, un petit être vient tout bousculer avec ses questions, ses besoins, ses envies, ses désaccords. Prêt ou pas (sommes-nous réellement prêt un jour à devenir parent ?) c'est parti pour la grande aventure. Et cette grande aventure sera réussie quelques soient les obstacles et les ratés parce qu'elle sera remplie d'amour et de bienveillance.

Alors, rassuré(e)(s)?

Amélie MAINGUY, Accompagnement familial et Formations, le 25 août 2021

Tant mieux, c'est qu'il s'exprime et s'affirme, commence la construction de l'estime de lui-même, communique avec ses pairs... Je peux encore vous trouver une dizaine d'arguments positifs. Parce que finalement lui ça ne le dérange pas de mordre, il trouve même cela normal. Et il y a vous, son parent. Et vous, ça vous dérange. Le regard des autres...

N'avez-vous pas entendu, souvent, de vous-même ou dit d'une personne de votre entourage "il/elle s'énerve tout le temps" ? Pour ma part, tellement de fois j'ai entendu ça de moi ! J'ai pensé un moment que je n'étais pas "normale", qu'il fallait que je prenne sur moi. Plus je prenais sur moi, plus je m'énervais à un moment anodin qui...

Anne RAYNAUD, médecin et psychiatre, fondatrice de l'institut de la parentalité, illustre la figure d'attachement, un adulte qui prend soin de l'enfant, par le porte-avions et l'enfant par l'avion. En effet, cette image permet de mieux comprendre les enjeux de l'attachement, de la figure d'attachement lorsque l'on est parent, professionnel de...